Office des vêpres

Revenir aux lectures du calendrier romain.

Veille de la solennité de S. Augustin

Introduction

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

Hymne : Nul n'est disciple hormis le serviteur

CFC — CFC

Nul n'est disciple
Hormis le serviteur.
Nul n'est lumière
Sans l'amour indicible
Qui dans le frère
Découvre le Seigneur.

Nul ne console ,
À moins d'avoir souffert.
Nul ne témoigne
S'il ne vit la Parole
Où l'homme gagne
Sa joie quand il se perd.

Nul n'est tendresse,
À moins d'être blessé.
Nul ne pardonne
S'il n'a vu sa faiblesse
Qui l'abandonne
Aux mains du Transpercé.

Nul ne partage
S'il n'a donné son tout.
Nul ne peut dire
La folie du message,
S'il ne se livre
Lui-même jusqu'au bout. 

Nul n'est semence,
À moins d'être semeur :
Point de récolte
Sans le temps du silence,
Car tout apôtre
Devient le grain qui meurt.

Antienne

Je vous donnerai des pasteurs selon mon cœur, ils vous conduiront avec intelligence et sagesse.

Psaume : 112

1 Louez, serviteurs du Seigneur,
louez le nom du Seigneur !
2 Béni soit le nom du Seigneur,
maintenant et pour les siècles des siècles !
3 Du levant au couchant du soleil,
loué soit le nom du Seigneur !

4 Le Seigneur domine tous les peuples,
sa gloire domine les cieux.
5 Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ?
Lui, il siège là-haut.
6 Mais il abaisse son regard
vers le ciel et vers la terre.

7 De la poussière il relève le faible,
il retire le pauvre de la cendre
8 pour qu'il siège parmi les princes,
parmi les princes de son peuple.
9 Il installe en sa maison la femme stérile,
heureuse mère au milieu de ses fils.

Antienne

Je suis votre berger, dit le Seigneur : la brebis perdue, je la rechercherai ; celle qui s'égare, je la ramènerai.

Psaume : 145

1 Chante, ô mon âme, la louange du Seigneur ! +
2 Je veux louer le Seigneur tant que je vis, *
chanter mes hymnes pour mon Dieu tant que je dure.

3 Ne comptez pas sur les puissants,
des fils d’homme qui ne peuvent sauver !
4 Leur souffle s’en va : ils retournent à la terre ;
et ce jour-là, périssent leurs projets.

5 Heureux qui s’appuie sur le Dieu de Jacob,
qui met son espoir dans le Seigneur son Dieu,
6 lui qui a fait le ciel et la terre
et la mer et tout ce qu’ils renferment !

Il garde à jamais sa fidélité,
7 il fait justice aux opprimés ;
aux affamés, il donne le pain ;
le Seigneur délie les enchaînés.

8 Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles,
le Seigneur redresse les accablés,
le Seigneur aime les justes,
9 le Seigneur protège l’étranger.

Il soutient la veuve et l’orphelin,
il égare les pas du méchant.
10 D’âge en âge, le Seigneur régnera :
ton Dieu, ô Sion, pour toujours !

Antienne

Le bon berger donne sa vie pour ses brebis.

CANTIQUE (Ep 1).

3 Qu'il soit béni, le Dieu et Père
de notre Seigneur, Jésus, le Christ !

Il nous a bénis et comblés
   des bénédictions de l'Esprit, *
au ciel, dans le Christ.

4 Il nous a choisis, dans le Christ,
   avant que le monde fût créé, *
pour être saints et sans péchés devant sa face
   grâce à son amour.

5 Il nous a prédestinés
   à être, pour lui, des fils adoptifs *
par Jésus, le Christ.

Ainsi l'a voulu sa bonté,
6  à la louange de gloire de sa grâce, *
la grâce qu'il nous a faite
   dans le Fils bien-aimé.

7 En lui, par son sang, *
nous avons le rachat,
   le pardon des péchés.

8 C'est la richesse de sa grâce
   dont il déborde jusqu'à nous *
en toute intelligence et sagesse.

9 Il nous dévoile ainsi le mystère de sa volonté, *
selon que sa bonté l'avait prévu dans le Christ :

10 pour mener les temps à leur plénitude, +
récapituler toutes choses dans le Christ, *
celles du ciel et celles de la terre.

Parole de Dieu : 1 P 5, 1-4

Je m'adresse à ceux qui exercent parmi vous la fonction d'Anciens, car moi aussi je fais partie des Anciens, je suis témoin de la passion du Christ, et je communierai à la gloire qui va se révéler. Soyez les bergers du troupeau de Dieu qui vous est confié ; veillez sur lui, non par contrainte mais de bon cœur, comme Dieu le veut ; non par une misérable cupidité mais par dévouement, sans commander en maîtres à ceux dont vous avez reçu la charge, mais en devenant les modèles du troupeau. Et, quand se manifestera le berger suprême, vous remporterez la couronne de gloire qui ne se flétrit pas.

Répons

R/ Vous, les prêtres,
* bénissez le Seigneur !
Vous, ses serviteurs,
* bénissez le Seigneur !
Les saints et les humbles de cœur,
* bénissez le Seigneur !


Antienne

Libre à l'égard de tous, je me suis fait l'esclave de tous pour que chacun puisse être sauvé.

Cantique de Marie (Lc 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

Intercession

Louons le Christ, le Grand Prêtre pris parmi les hommes pour intervenir en notre faveur, et prions-le :


R/ Sauve ton peuple, bins ton héritage.

Tu as donné à ton Église des pasteurs animés de l'esprit de l'Évangile,
— accorde à ton peuple la même connaissance et le même courage.


À la prière de Moïse et de tes saints pasteurs, tu as pardonné les péchés de ton peuple,
— que leur intercession purifie l'Église aujourd'hui.


Tu t'es choisi des saints parmi ton peuple, et tu les as conduits par ton Esprit,
— donne ce même Esprit à tous les pasteurs de ton Église.


Toi, l'unique richesse des saints,
— ne permets pas qu'aucun homme, sauvé par ton sang, demeure loin de toi.


Toi qui donnes la vie au troupeau par la main de ses pasteurs,
— ne permets pas qu'aucun défunt se perde ; tu t'es livré pour eux, sauve-les.


Notre Père

Oraison

Renouvelle, Seigneur, dans ton Église, l'esprit dont tu as comblé l'évêque saint Augustin, pour que, remplit de ce même esprit, nous n'ayons soif que de toi, source de la vraie sagesse, et ne cherchions que toi, auteur de l'éternel amour.