Office des vêpres

du jour

Introduction

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

Hymne : Quand il disait à ses amis

D. Rimaud — CNPL

Quand il disait à ses amis :
« Si vous saviez le don de Dieu ! »
Nous avons asséché
Les sources de la vie...
Mais ce matin, Alléluia !
Notre naissance a jailli du tombeau !
Alléluia, Alléluia, Jésus est vivant.

Quand il disait à ses amis :
« Venez à moi, je suis le jour ! »
Nous avons sacrifié
Aux forces de la nuit...
Mais ce matin, Alléluia !
Notre lumière a jailli du tombeau !
Alléluia, Alléluia, Jésus est vivant.

Quand il disait à ses amis :
« Je suis vainqueur, pourquoi trembler ? »
Nous avons nié Dieu
En face de la peur...
Mais ce matin, Alléluia !
Notre pardon a jailli du tombeau !
Alléluia, Alléluia, Jésus est vivant.

Quand il disait à ses amis :
« Heureux celui qui veut la paix ! »
Nous avons déserté
Le lieu de nos combats...
Mais ce matin, Alléluia !
Notre espérance a jailli du tombeau !
Alléluia, Alléluia, Jésus est vivant.

Quand il disait à ses amis :
« Séchez vos pleurs ! Prenez ma joie ! »
Nous avons perdu cœur
À force de trahir...
Mais ce matin, Alléluia !
Notre bonheur a jailli du tombeau !
Alléluia, Alléluia, Jésus est vivant.

Quand il disait à ses amis :
« Soyez mon corps ! Soyez mon sang ! »
Nous avons pris la mort
Au lieu de prendre vie...
Mais ce matin, Alléluia !
Notre avenir a jailli du tombeau !
Alléluia, Alléluia, Jésus est vivant.

Antienne

La nuit est aussi claire que le jour, alléluia.

Psaume : 138 - I

1 Tu me scrutes, Seigneur, et tu sais ! +
2 Tu sais quand je m’assois, quand je me lève ;
de très loin, tu pénètres mes pensées.

3 Que je marche ou me repose, tu le vois,
tous mes chemins te sont familiers.
4 Avant qu’un mot ne parvienne à mes lèvres,
déjà, Seigneur, tu le sais.

5 Tu me devances et me poursuis, tu m’enserres,
tu as mis la main sur moi.
6 Savoir prodigieux qui me dépasse,
hauteur que je ne puis atteindre !

7 Où donc aller, loin de ton souffle ?
où m’enfuir, loin de ta face ?
8 Je gravis les cieux : tu es là ;
je descends chez les morts : te voici.

9 Je prends les ailes de l’aurore
et me pose au-delà des mers :
10 même là, ta main me conduit,
ta main droite me saisit.

Antienne

Je connais mes brebis, mes brebis me connaissent. Alléluia.

Psaume : 138 - II

11 J’avais dit : « Les ténèbres m’écrasent ! »
mais la nuit devient lumière autour de moi.
12 Même la ténèbre pour toi n’est pas ténèbre,
et la nuit comme le jour est lumière !

13 C’est toi qui as créé mes reins,
qui m’as tissé dans le sein de ma mère.
14 Je reconnais devant toi le prodige,
l’être étonnant que je suis : *
étonnantes sont tes œuvres
toute mon âme le sait.

15 Mes os n’étaient pas cachés pour toi *
quand j’étais façonné dans le secret,
modelé aux entrailles de la terre.

16 J’étais encore inachevé, tu me voyais ; *
sur ton livre, tous mes jours étaient inscrits,
recensés avant qu’un seul ne soit !

17 Que tes pensées sont pour moi difficiles,
Dieu, que leur somme est imposante !
18 Je les compte : plus nombreuses que le sable !
Je m’éveille : je suis encore avec toi.

23 Scrute-moi, mon Dieu, tu sauras ma pensée ;
éprouve-moi, tu connaîtras mon cœur.
24 Vois si je prends le chemin des idoles,
et conduis-moi sur le chemin d’éternité.

Psaume : CANTIQUE (Col 1)

R/ Gloire à toi, premier-né d'entre les morts !

12 Rendons grâce à Dieu le Père, +
lui qui nous a donné
   d'avoir part à l'héritage des saints, *
dans la lumière.

13 Nous arrachant à la puissance des ténèbres, +
il nous a placés
   dans le Royaume de son Fils bien-aimé : *
14 en lui nous avons le rachat,
   le pardon des péchés. R/

15 Il est l'image du Dieu invisible, +
   le premier-né, avant toute créature : *
16 en lui, tout fut créé,
   dans le ciel et sur la terre.

Les êtres visibles et invisibles, +
puissances, principautés,
   souverainetés, dominations, *
tout est créé par lui et pour lui.

17 Il est avant toute chose,
et tout subsiste en lui. R/

18 Il est aussi la tête du corps, la tête de l'Église : +
c'est lui le commencement,
   le premier-né d'entre les morts, *
afin qu'il ait en tout la primauté.

19 Car Dieu a jugé bon
   qu'habite en lui toute plénitude *
20 et que tout, par le Christ,
   lui soit enfin réconcilié,

faisant la paix par le sang de sa Croix, *
la paix pour tous les êtres
   sur la terre et dans le ciel. R/

Parole de Dieu : He 7, 24-27

Jésus, puisqu’il demeure éternellement, possède le sacerdoce qui ne passe pas. C’est pourquoi il est en mesure de sauver d’une manière définitive ceux qui s’avancent vers Dieu grâce à lui, car il vit pour toujours, afin d’intercéder en leur faveur. C’était bien le grand prêtre qu’il nous fallait : saint, sans tache, sans aucune faute ; séparé maintenant des pécheurs, il est désormais plus haut que les cieux. Il n’a pas besoin, comme les autres grands prêtres, d’offrir chaque jour des sacrifices, d’abord pour ses péchés personnels, puis pour ceux du peuple ; cela, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même.

Répons

R/ Jésus, tu es prêtre pour l’éternité !


V/ Par la puissance de ta vie, R/


V/ Par ton inlassable intercession, R/


V/ Par l’offrande de toi-même, R/


Antienne

Ce n'est pas pour juger le monde que Dieu a envoyé son Fils, mais pour le sauver, alléluia.

Cantique de Marie (Lc 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

Intercession

Supplions le Tout-Puissant qui nous a rendu la vie en Jésus ressuscité :


R/

Comble-nous de ta miséricorde.


Dieu de nos pères, tu as fait passer ton peuple par les eaux du baptême :
— convertis nos cœurs à la vie nouvelle.


Tu nous as ramenés de la dispersion vers le Pasteur de nos âmes :
— donne-nous d’être fidèles à sa voix.


Tu as voulu que la Parole du salut vienne du peuple juif :
— révèle aux enfants d’Israël que la promesse faite à leurs pères est accomplie.


Tu as réconcilié tous les êtres dans le Christ :
— ne laisse pas les amis séparés, les époux désunis.


Tu as fait voir à Étienne la gloire de ton Fils :
— ouvre ton Paradis à ceux qui sont morts pour lui.


Notre Père

Oraison

Tu as révélé, Seigneur, que tu serais la vie de tes fidèles, la gloire des humbles et le bonheur des justes ; réponds à ceux qui te supplient : ils ont soif des biens que tu promets, ouvre-leur tes réserves de grâce.