Lectures de la messe

Première lecture

« Tous les lointains de la terre ont vu le salut de notre Dieu » (Is 52, 7-10)

Lecture du livre du prophète Isaïe

    Comme ils sont beaux sur les montagnes,
les pas du messager, 
celui qui annonce la paix,
qui porte la bonne nouvelle,
qui annonce le salut,
et vient dire à Sion :
« Il règne, ton Dieu ! »
    Écoutez la voix des guetteurs : 
ils élèvent la voix,
tous ensemble ils crient de joie
car, de leurs propres yeux,
ils voient le Seigneur qui revient à Sion.
    Éclatez en cris de joie,
vous, ruines de Jérusalem,
car le Seigneur console son peuple,
il rachète Jérusalem !
    Le Seigneur a montré la sainteté de son bras
aux yeux de toutes les nations.
Tous les lointains de la terre
ont vu le salut de notre Dieu.

     – Parole du Seigneur.

Ou bien

Première lecture

« Il a plu à Dieu de sauver les croyants par cette folie qu’est la proclamation de l’Évangile » (1 Co 1, 18-25)

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères,
le langage de la croix est folie 
pour ceux qui vont à leur perte, 
mais pour ceux qui vont vers leur salut, pour nous, 
il est puissance de Dieu. 
    L’Écriture dit en effet :
Je mènerai à sa perte la sagesse des sages,
et l’intelligence des intelligents, je la rejetterai.

    Où est-il, le sage ? Où est-il, le scribe ?
Où est-il, le raisonneur d’ici-bas ? 
La sagesse du monde, 
Dieu ne l’a-t-il pas rendue folle ? 
    Puisque, en effet, par une disposition de la sagesse de Dieu, 
le monde, avec toute sa sagesse, n’a pas su reconnaître Dieu, 
il a plu à Dieu de sauver les croyants 
par cette folie qu’est la proclamation de l’Évangile. 
    Alors que les Juifs réclament des signes miraculeux, 
et que les Grecs recherchent une sagesse, 
    nous, nous proclamons un Messie crucifié, 
scandale pour les Juifs, 
folie pour les nations païennes. 
    Mais pour ceux que Dieu appelle, 
qu’ils soient Juifs ou Grecs, 
ce Messie, ce Christ, est puissance de Dieu 
et sagesse de Dieu. 
    Car ce qui est folie de Dieu est plus sage que les hommes, 
et ce qui est faiblesse de Dieu est plus fort que les hommes.

     – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 95 (96), 1-2a, 2b-3, 7-8a, 10)

R/ Racontez à tous les peuples
les merveilles du Seigneur !
(cf. 95, 3)

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
chantez au Seigneur, terre entière,
chantez au Seigneur et bénissez son nom !

De jour en jour, proclamez son salut,
racontez à tous les peuples sa gloire,
à toutes les nations ses merveilles !

Rendez au Seigneur, familles des peuples,
rendez au Seigneur la gloire et la puissance,
rendez au Seigneur la gloire de son nom.

Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! »
Le monde, inébranlable, tient bon.
Il gouverne les peuples avec droiture.

Évangile

« Proclamez l’Évangile à toute la création » (Mc 16, 15-20)

Alléluia. Alléluia.
Par toute la terre retentit la Parole
et la Bonne Nouvelle aux limites du monde.
Alléluia. (cf. Ps 18, 5)

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
Jésus ressuscité se manifesta aux onze Apôtres et leur dit :
    « Allez dans le monde entier.
Proclamez l’Évangile à toute la création. 
    Celui qui croira et sera baptisé 
sera sauvé ; 
celui qui refusera de croire 
sera condamné. 
    Voici les signes qui accompagneront 
ceux qui deviendront croyants : 
en mon nom, ils expulseront les démons ; 
ils parleront en langues nouvelles ; 
    ils prendront des serpents dans leurs mains 
et, s’ils boivent un poison mortel, 
il ne leur fera pas de mal ; 
ils imposeront les mains aux malades, 
et les malades s’en trouveront bien. »
    Le Seigneur Jésus, 
après leur avoir parlé, 
fut enlevé au ciel 
et s’assit à la droite de Dieu. 
    Quant à eux, 
ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile. 
Le Seigneur travaillait avec eux 
et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.

     – Acclamons la Parole de Dieu.