Office des vêpres

Vêpres de la Nativité du Seigneur

Introduction

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

Hymne : À pleine voix chantons pour Dieu

D. Rimaud — CMS Nevers

À pleine voix chantons pour Dieu
Nos chants de joie, nos chants de fête !
Dieu est présent dans un enfant :
Sa gloire habite notre terre !
À pleine voix chantons pour Dieu
Nos chants de joie, nos chants de fête !

Ne pensons pas que Dieu se tait
Quand il se dit par sa naissance !
Dieu est ici et tout est dit
Cherchons où lève sa semence !
Ne pensons pas que Dieu se tait
Quand il se dit par sa naissance !

Ne marchons plus à perdre cœur
Par des chemins sans espérance !
Dieu va sauver le monde entier
En se chargeant de nos souffrances.
Ne marchons plus à perdre cœur
Par des chemins sans espérance !

Rien ne pourra nous séparer
De l’amitié que Dieu nous porte !
Par Jésus Christ et dans l’Esprit
Cette assurance est la plus forte :
Rien ne pourra nous séparer
De l’amitié que Dieu nous porte !

Pour annoncer les temps nouveaux,
Prenons le pain de sa tendresse !
Vienne le Jour de son retour :
Que tous les hommes le connaissent !
Pour annoncer les temps nouveaux,
Prenons le pain de sa tendresse !

Antienne

Le jour où paraît ta puissance, tu es prince, éblouissant de sainteté : Comme la rosée qui naît de l’aurore, je t’ai engendré.

Psaume : 109

1 Oracle du Seigneur à mon seigneur :
   « Siège à ma droite, *
et je ferai de tes ennemis
   le marchepied de ton trône. »

2 De Sion, le Seigneur te présente
   le sceptre de ta force : *
« Domine jusqu'au cœur de l'ennemi. »

3 Le jour où paraît ta puissance,
   tu es prince, éblouissant de sainteté : *
« Comme la rosée qui naît de l'aurore,
   je t'ai engendré. »

4 Le Seigneur l'a juré
   dans un serment irrévocable : *
« Tu es prêtre à jamais
   selon l'ordre du roi Melkisédek. »

5 À ta droite se tient le Seigneur : *
il brise les rois au jour de sa colère.

7 Au torrent il s'abreuve en chemin, *
c'est pourquoi il redresse la tête.

Antienne

Oui, près du Seigneur est l’amour ; près de lui abonde le rachat.

Psaume : 129

1 Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
2 Seigneur, écoute mon appel ! *
Que ton oreille se fasse attentive
au cri de ma prière !

3 Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ? *
4 Mais près de toi se trouve le pardon
pour que l’homme te craigne.

5 J’espère le Seigneur de toute mon âme ; *
je l’espère, et j’attends sa parole.

6 Mon âme attend le Seigneur
plus qu’un veilleur ne guette l’aurore. *
Plus qu’un veilleur ne guette l’aurore,
7 attends le Seigneur, Israël.

Oui, près du Seigneur, est l’amour ;
près de lui, abonde le rachat. *
8 C’est lui qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.

Antienne

Au commencement, avant tous les siècles, le Verbe était Dieu. Il est né aujourd’hui : c’est le Sauveur du monde.

Psaume : CANTIQUE (Col 1)

12 Rendons grâce à Dieu le Père, +
lui qui nous a donné
   d'avoir part à l'héritage des saints, *
dans la lumière.

13 Nous arrachant à la puissance des ténèbres, +
il nous a placés
   dans le Royaume de son Fils bien-aimé : *
14 en lui nous avons le rachat,
le pardon des péchés.

15 Il est l'image du Dieu invisible, +
le premier-né, avant toute créature : *
16 en lui, tout fut créé,
   dans le ciel et sur la terre.

Les êtres visibles et invisibles, +
puissances, principautés,
   souverainetés, dominations, *
tout est créé par lui et pour lui.

17 Il est avant toute chose,
et tout subsiste en lui.

18 Il est aussi la tête du corps, la tête de l'Église : +
c'est lui le commencement,
   le premier-né d'entre les morts, *
afin qu'il ait en tout la primauté.

19 Car Dieu a jugé bon
   qu'habite en lui toute plénitude *
20 et que tout, par le Christ,
   lui soit enfin réconcilié,

faisant la paix par le sang de sa Croix, *
la paix pour tous les êtres
   sur la terre et dans le ciel.

Parole de Dieu : 1 Jn 1, 1-3

Ce qui était depuis le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons contemplé de nos yeux, ce que nous avons vu et que nos mains ont touché, c’est le Verbe, la Parole de la vie. Oui, la vie s’est manifestée, nous l’avons contemplée, et nous portons témoignage : nous vous annonçons cette vie éternelle qui était auprès du Père et qui s’est manifestée à nous. Ce que nous avons contemplé, ce que nous avons entendu, nous vous l’annonçons à vous aussi, pour que, vous aussi, vous soyez en communion avec nous. Et nous, nous sommes en communion avec le Père et avec son Fils, Jésus Christ.

Répons

R/ Un enfant nous est né,
un fils nous est donné.


* Gloire à Dieu dans le ciel !


V/ Messager du Très-Haut
et Prince de la Paix. *


V/ Le Verbe s’est fait chair,
il demeure parmi nous. *


Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

Antienne

Aujourd’hui, le Christ est né ; aujourd’hui, le Sauveur est apparu ; aujourd’hui sur la terre exultent les anges et les archanges, aujourd’hui chantent les justes, pleins de joie : Gloire à Dieu au plus haut des cieux, alléluia !

Cantique de Marie (Lc 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

Intercession

Célébrons le Christ annoncé par les anges, et demandons son amour :

R/ Jésus Sauveur, ton amour soit sur nous !

Seigneur, tu réjouis ton Église par le mystère de ta naissance ;
— comble-la de tes bienfaits.

Pasteur des pasteurs et gardien de nos âmes,
— accorde au pape et à nos évêques d’être les fidèles serviteurs de ta grâce.

Roi des siècles, tu as éprouvé les limites de l’espace et du temps,
— fais de nous les hôtes de ton éternité.

Christ, espérance du monde, tu es apparu à la plénitude des temps :
— révèle ta présence à ceux qui ne te connaissent pas.

Verbe de Dieu, par ton incarnation, tu as recréé notre nature atteinte par la mort :
— fais entrer nos frères défunts dans la création nouvelle.

Notre Père

Oraison

Père, toi qui as merveilleusement créé l’homme, et plus merveilleusement encore rétabli sa dignité, fais-nous participer à la divinité de ton Fils, puisqu’il a voulu prendre notre humanité. Lui qui règne.