Office de none

Introduction

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

Hymne : Berger puissant qui nous conduis

CFC — CNPL

Berger puissant qui nous conduis,
Tu nous as faits pour ta lumière ;
Et par delà ce jour trop bref
Tu nous emmènes dans ta gloire.

À travers l'œuvre de tes mains,
Nos cœurs déjà te reconnaissent ;
Mais le désir de ton amour
Toujours plus loin poursuit sa quête.

Nous voulons voir à découvert
L'éclat radieux de ton visage.
Dans l'aujourd'hui de ton appel,
Prépare en nous le face-à-face.

Antienne

Juste est ta justice ; sûre est ta loi !

Psaume : 118-18

137 Toi, tu es juste, Seigneur,
tu es droit dans tes décisions.
138 Tu promulgues tes exigences avec justice,
avec entière fidélité.
139 Quand mes oppresseurs oublient ta parole,
une ardeur me consume.
140 Ta promesse tout entière est pure,
elle est aimée de ton serviteur.
141 Moi, le chétif, le méprisé,
je n’oublie pas tes préceptes.
142 Justice éternelle est ta justice,
et vérité, ta loi.
143 La détresse et l’angoisse m’ont saisi ;
je trouve en tes volontés mon plaisir.
144 Justice éternelle, tes exigences ;
éclaire-moi, et je vivrai.

Antienne

Je t’appelle, Seigneur, tout le jour, je tends les mains vers toi !

Psaume : 87 - I

2 Seigneur, mon Dieu et mon salut,
dans cette nuit où je crie en ta présence,
3 que ma prière parvienne jusqu’à toi,
ouvre l’oreille à ma plainte.

4 Car mon âme est rassasiée de malheur,
ma vie est au bord de l’abîme ;
5 on me voit déjà descendre à la fosse,*
je suis comme un homme fini.

6 Ma place est parmi les morts,
avec ceux que l’on a tués, enterrés,
ceux dont tu n’as plus souvenir,
qui sont exclus, et loin de ta main.

7 Tu m’a mis au plus profond de la fosse,
en des lieux engloutis, ténébreux ;
8 le poids de ta colère m’écrase,
tu déverses tes flots contre moi.

9 Tu éloignes de moi mes amis,
tu m’as rendu abominable pour eux ;
enfermé, je n’ai pas d’issue :
10 à force de souffrir, mes yeux s’éteignent.

Psaume : 87 - II

Je t’appelle, Seigneur, tout le jour,
je tends les mains vers toi :
11 fais-tu des miracles pour les morts ?
leur ombre se dresse-t-elle pour t’acclamer ?

12 Qui parlera de ton amour dans la tombe,
de ta fidélité au royaume de la mort ?
13 Connaît-on dans les ténèbres tes miracles,
et ta justice, au pays de l’oubli ?

14 Moi, je crie vers toi, Seigneur ;
dès le matin, ma prière te cherche :
15 pourquoi me rejeter, Seigneur,
pourquoi me cacher ta face ?

16 Malheureux, frappé à mort depuis l’enfance,
je n’en peux plus d’endurer tes fléaux ;
17 sur moi, ont déferlé tes orages :
tes effrois m’ont réduit au silence.

18 Ils me cernent comme l’eau tout le jour,
ensemble ils se referment sur moi.
19 Tu éloignes de moi amis et familiers ;
ma compagne, c’est la ténèbre.

Parole de Dieu : Is 55, 10-11

La pluie et la neige qui descendent des cieux n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer pour donner la semence au semeur et le pain à celui qui a faim ; ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce que je veux, sans avoir accompli sa mission.

Répons

V/ Le Seigneur envoie sa parole sur la terre :
rapide, son verbe la parcourt.

Oraison

Dieu qui as envoyé ton ange au centurion Corneille pour lui montrer le bon chemin, donne-nous de travailler au salut du monde : qu'avec l'humanité tout entière, en communion à ton Église, nous parvenions jusqu'à toi.