7 août 2020

vendredi, 18ème Semaine du Temps Ordinaire — Année Paire
S. Sixte II, pape, et ses compagnons, martyrs Mémoire facultative
S. Gaëtan, prêtre Mémoire facultative

Dimanche prochain
Lectures de la messe

Lectures de la messe

Première lecture

« Malheur à la ville sanguinaire » (Na 2, 1.3 ; 3, 1-3.6-7)

Lecture du livre du prophète Nahoum

Voici sur les montagnes
les pas du messager qui annonce la paix.
Célèbre tes fêtes, ô Juda,
accomplis tes vœux,
car le Mauvais ne recommencera plus à passer sur toi :
il a été entièrement anéanti.
    Le Seigneur revient.
Avec lui, la splendeur de Jacob
comme celle d’Israël,
alors que les pillards les avaient pillés
et avaient ravagé leurs vignobles.

        Malheur à la ville sanguinaire
toute de mensonge, pleine de rapines,
et qui ne lâche jamais sa proie.
    Écoutez ! Claquements des fouets,
    fracas des roues,
galop des chevaux,
    roulement des chars !
    Cavaliers qui chargent,
    épées qui flamboient,
    lances qui étincellent !
Innombrables blessés,
    accumulation de morts,
cadavres à perte de vue !
    On bute sur les cadavres !
    Je vais jeter sur toi des choses horribles,
te déshonorer, te donner en spectacle.
    Tous ceux qui te verront s’enfuiront en disant :
« Ninive est dévastée ! Qui la plaindra ? »
Où donc te trouver des consolateurs ?

            – Parole du Seigneur.

Cantique

(Dt 32, 35cd-36ab, 39abcd, 41)

R/ C’est moi qui fais mourir et vivre. (Dt 32, 39c)

« Oui, proche est le jour de leur ruine,
imminent, le sort qui les attend. »
Car le Seigneur fera justice à son peuple,
il prendra en pitié ses serviteurs.

« Voyez-le, maintenant, c’est moi, et moi seul ;
pas d’autre dieu que moi ;
c’est moi qui fais mourir et vivre,
si j’ai frappé, c’est moi qui guéris.

« Si j’aiguise l’éclair de mon épée,
si ma main brandit le jugement,
je tournerai la vengeance contre mes rivaux,
je réglerai leur compte à mes adversaires. »

Évangile

« Que pourra donner l’homme en échange de sa vie ? » (Mt 16, 24-28)

Alléluia. Alléluia.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice,
car le royaume des Cieux est à eux !
Alléluia. (Mt 5, 10)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
    Jésus disait à ses disciples :
« Si quelqu’un veut marcher à ma suite,
qu’il renonce à lui-même,
qu’il prenne sa croix
et qu’il me suive.
    Car celui qui veut sauver sa vie
la perdra,
mais qui perd sa vie à cause de moi
la trouvera.
    Quel avantage, en effet, un homme aura-t-il
à gagner le monde entier,
si c’est au prix de sa vie ?
Et que pourra-t-il donner en échange de sa vie ?
    Car le Fils de l’homme va venir avec ses anges
dans la gloire de son Père ;
alors il rendra à chacun selon sa conduite.

    Amen, je vous le dis :
parmi ceux qui sont ici,
certains ne connaîtront pas la mort
avant d’avoir vu le Fils de l’homme
venir dans son Règne. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.