Livre des Proverbes

01 Paroles de Lemouël, roi de Massa, instruit par sa mère.

02 Non, mon fils, non, fils de mes entrailles, non, fils de mes vœux !

03 Ne livre pas aux femmes ta vigueur, ta conduite à celles qui perdent les rois !

04 Jamais les rois, Lemouël, jamais les rois ne doivent boire de vin, ni les princes de boissons fortes,

05 de peur qu’en buvant ils n’oublient les lois et ne lèsent tous les miséreux de leurs droits.

06 Donne une boisson forte à qui va mourir, du vin à qui trouve la vie trop amère :

07 qu’il boive et qu’il oublie sa misère, qu’il cesse de remâcher ses tourments !

08 Prends la parole en faveur du muet, pour la cause de tous les affligés ;

09 prends la parole et dis le droit pour la cause du pauvre et du malheureux ! Aleph

10 Une femme parfaite, qui la trouvera ? Elle est précieuse plus que les perles ! Bèt

11 Son mari peut lui faire confiance : il ne manquera pas de ressources. Gimel

12 Elle fait son bonheur, et non pas sa ruine, tous les jours de sa vie. Dalèt

13 Elle sait choisir la laine et le lin, et ses mains travaillent volontiers. Hé

14 Elle est comme les navires marchands, faisant venir ses vivres de très loin. Vav

15 Elle est debout quand il fait encore nuit pour préparer les repas de sa maison et donner ses ordres aux servantes. Zaïn

16 A-t-elle des visées sur un champ ? Elle l’acquiert. Avec le produit de son travail, elle plante une vigne. Hèt

17 Elle rayonne de force et retrousse ses manches ! Tèt

18 Elle s’assure de la bonne marche des affaires, sa lampe ne s’éteint pas de la nuit. Yod

19 Elle tend la main vers la quenouille, ses doigts dirigent le fuseau. Kaph

20 Ses doigts s’ouvrent en faveur du pauvre, elle tend la main au malheureux. Lamed

21 Elle ne craint pas la neige pour sa maisonnée, car tous les siens ont des vêtements doublés. Mem

22 Elle s’est fait des couvertures, des vêtements de pourpre et de lin fin. Nun

23 Aux portes de la ville, on reconnaît son mari siégeant parmi les anciens du pays. Samek

24 Elle fabrique de l’étoffe pour la vendre, elle propose des ceintures au marchand. Aïn

25 Revêtue de force et de splendeur, elle sourit à l’avenir. Phé

26 Sa bouche s’exprime avec sagesse et sa langue enseigne la bonté. Çadé

27 Attentive à la marche de sa maison, elle ne mange pas le pain de l’oisiveté. Qoph

28 Ses fils, debout, la disent bienheureuse et son mari fait sa louange : Resh

29 « Bien des femmes ont fait leurs preuves, mais toi, tu les surpasses toutes ! » Shin

30 Le charme est trompeur et la beauté s’évanouit ; seule, la femme qui craint le Seigneur mérite la louange. Tav

31 Célébrez-la pour les fruits de son travail : et qu’aux portes de la ville, ses œuvres disent sa louange !