Office des laudes

Introduction

V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.

Antienne invitatoire

Le Roi qui va venir, venez, adorons-le.

Psaume invitatoire : (94)

1Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8« Ne fermez pas votre coeur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10« Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le coeur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

Hymne : La paix de Dieu n’est pas un cri

Cl. Rozier — Chalet

La paix de Dieu n’est pas un cri
Lancé des quatre vents de l’univers.
La paix, c’est Dieu risquant sa vie,
Enfant des hommes, la nuit de Noël.

L’amour de Dieu n’est pas un mot
Berçant nos rêves de vivre là-haut.
L’amour, c’est Dieu rené des eaux,
Nouvelle eau vive jaillie au désert.

Le jour de Dieu n’est pas un jour,
Instant d’histoire, moment sans retour.
Le jour de Dieu, c’est Dieu toujours,
Durée vivante, sans nuit, sans sommeil.

R/ Ô viens, ô viens, Emmanuel !
Ô viens sauver le monde !

Antienne

Que Dieu envoie son amour et sa vérité, du ciel qu’il envoie le salut.

Psaume : 56

2Pitié, mon Dieu, pitié pour moi !
En toi je cherche refuge,
un refuge à l’ombre de tes ailes,
aussi longtemps que dure le malheur.

3Je crie vers Dieu, le Très-Haut,
vers Dieu qui fera tout pour moi.
4Du ciel, qu’il m’envoie le salut :
(mon adversaire a blasphémé !).
Que Dieu envoie son amour et sa vérité !

5Je suis au milieu de lions
et gisant parmi des bêtes féroces ;
ils ont pour langue une arme tranchante,
pour dents, des lances et des flèches.

R/6Dieu, lève-toi sur les cieux :
que ta gloire domine la terre !

7Ils ont tendu un filet sous mes pas :
j’allais succomber. *
Ils ont creusé un trou devant moi,
ils y sont tombés.

8Mon cœur est prêt, mon Dieu, +
mon cœur est prêt ! *
Je veux chanter, jouer des hymnes !

9Éveille-toi, ma gloire ! +
Éveillez-vous, harpe, cithare, *
que j’éveille l’aurore !

10Je te rendrai grâce parmi les peuples, Seigneur,
et jouerai mes hymnes en tous pays.
11Ton amour est plus grand que les cieux,
ta vérité, plus haute que les nues.

R/12Dieu, lève-toi sur les cieux :
que ta gloire domine la terre !

Antienne

Comme un berger garde son troupeau, le Seigneur veillera sur nous.

Psaume : CANTIQUE de Jérémie (Jr 31)

10Écoutez, nations, la parole du Seigneur !
Annoncez dans les îles lointaines :
« Celui qui dispersa Israël le rassemble,
il le garde, comme un berger son troupeau.
11Le Seigneur a libéré Jacob,
l'a racheté des mains d'un plus fort.

12« Ils viennent, criant de joie, sur les hauteurs de Sion :
ils affluent vers la bonté du Seigneur,
le froment, le vin nouveau et l'huile fraîche,
les génisses et les brebis du troupeau.
Ils auront l'âme comme un jardin tout irrigué ;
ils verront la fin de leur détresse.

13« La jeune fille se réjouit, elle danse ;
jeunes gens, vieilles gens, tous ensemble !
Je change leur deuil en joie,
les réjouis, les console après la peine.
14Je nourris mes prêtres de festins ;
mon peuple se rassasie de ma bonté. »
Oracle du Seigneur.

Antienne

Dieu, nous revivons ton amour au milieu de ton temple.

Psaume : 47

2Il est grand, le Seigneur, hautement loué, +
dans la ville de notre Dieu, *
3sa sainte montagne, altière et belle,
joie de toute la terre.

La montagne de Sion, c'est le pôle du monde,
la cité du grand roi ; *
4Dieu se révèle, en ses palais,
vraie citadelle.

5Voici que des rois s'étaient ligués,
ils avançaient tous ensemble ; *
6ils ont vu, et soudain stupéfaits,
pris de panique, ils ont fui.

7Et voilà qu'un tremblement les saisit :
douleurs de femme qui accouche ; *
8un vent qui souffle du désert
a brisé les vaisseaux de Tarsis.

9Nous l'avions entendu, nous l'avons vu
dans la ville du Seigneur, Dieu de l'univers, *
dans la ville de Dieu, notre Dieu,
qui l'affermira pour toujours.

10Dieu, nous revivons ton amour
au milieu de ton temple. *
11Ta louange, comme ton nom,
couvre l'étendue de la terre.

Ta main droite qui donne la victoire
12réjouit la montagne de Sion ; *
les villes de Juda exultent
devant tes jugements.

13Longez les remparts de Sion,
comptez ses tours ; *
14que vos coeurs s'éprennent de ses murs :
contemplez ses palais.

Et vous direz aux âges qui viendront :
15« Ce Dieu est notre Dieu, *
pour toujours et à jamais,
notre guide pour les siècles. »

Parole de Dieu : (Is 45, 8)

Que les cieux distillent la rosée, que les nuages répandent la justice, que la terre s’entrouvre et que le salut s’épanouisse, que la justice fasse éclater en même temps tous ses bourgeons.

Répons

R/ Voici votre Dieu !


* Voici le Seigneur Dieu !


V/ Il vient avec puissance. *


V/ Toute chair verra sa gloire. *


Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/


Antienne de Zacharie

J’attends mon Sauveur, j’espère en lui, car il est proche, alléluia.

Cantique de Zacharie (Lc 1)

68Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte,

74afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76Et toi, petit enfant, tu seras appelé
prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
et tu prépareras ses chemins

77pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
au chemin de la paix.

Intercession

Seigneur Jésus, venu du sein du Père pour partager notre vie,
libère-nous de tout ce qui nous retient loin de toi et loin de nos frères.


R/

Visite-nous, Seigneur, dans ta miséricorde !



Toi qui viendras manifester ta gloire à tes élus,
— creuse dans nos cœurs une attente aussi vaste que tes promesses.



Toi qui nous conduis par la lumière de la foi,
— donne-nous imagination et courage pour accorder notre vie à notre foi.



Toi qui frémissais de compassion devant les souffrances des hommes,
— soutiens les malades et ceux qui les soignent.



Toi qui es venu offrir à tous les hommes le salut promis à Israël,
— protège ton Église contre toute ségrégation en elle-même et dans le monde.


Notre Père

Oraison

Seigneur, tu as fait de saint Ambroise un docteur de la foi catholique et un courageux successeur des Apôtres ; suscite en ton Église des hommes selon ton cœur, capables de la gouverner avec force et sagesse.