Office des laudes

Introduction

V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.

Antienne invitatoire

Allez vers le Seigneur parmi les chants d'allégresse.

Psaume invitatoire : (94)

1Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8« Ne fermez pas votre coeur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10« Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le coeur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

Hymne : Père du premier mot

D. Rimaud — CNPL

Père du premier mot
Jailli dans le premier silence
Où l’homme a commencé,
Entends monter vers toi,
Comme en écho,
Nos voix
Mêlées aux chants que lance
Ton Bien-Aimé.

Père du premier jour
Levé sur les premières terres
Au souffle de l’Esprit,
Voici devant tes yeux,
Comme en retour,
Le feu
Qui prend au cœur les frères
De Jésus Christ.

Père du premier fruit
Gonflé de la première sève
Au monde ensemencé,
Reçois le sang des grains
Qui ont mûri,
Et viens
Remplir les mains qui cherchent
Ton Premier-Né.

Antienne

Fais que j'entende au matin ton amour, car je compte sur toi.

Psaume : 142

1Seigneur, entends ma prière ; +
dans ta justice écoute mes appels, *
dans ta fidélité réponds-moi.
2N’entre pas en jugement avec ton serviteur :
aucun vivant n’est juste devant toi.

3L’ennemi cherche ma perte,
il foule au sol ma vie ;
il me fait habiter les ténèbres
avec les morts de jadis.
4Le souffle en moi s’épuise,
mon cœur au fond de moi s’épouvante.

5Je me souviens des jours d’autrefois,
je me redis toutes tes actions, *
sur l’œuvre de tes mains je médite.
6Je tends les mains vers toi,
me voici devant toi comme une terre assoiffée.

7Vite, réponds-moi, Seigneur :
je suis à bout de souffle !
Ne me cache pas ton visage :
je serais de ceux qui tombent dans la fosse.

8Fais que j’entende au matin ton amour,
car je compte sur toi.
Montre-moi le chemin que je dois prendre :
vers toi, j’élève mon âme !

9Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur :
j’ai un abri auprès de toi.
10Apprends-moi à faire ta volonté,
car tu es mon Dieu.
Ton souffle est bienfaisant :
qu’il me guide en un pays de plaines.

11Pour l’honneur de ton nom,
Seigneur, fais-moi vivre ;
à cause de ta justice, tire-moi de la détresse.
[12]

Antienne

Exultez, vous qui aimez Jérusalem ; réjouissez-vous de sa joie !

Psaume : CANTIQUE d'Isaïe (Is 66)

10A vous, l'allégresse de Jérusalem ! +
Exultez en elle, vous tous qui l'aimez ! *
Réjouissez-vous de sa joie,
vous qui la pleuriez !

11Alors, vous serez nourris de son lait,
rassasiés de ses consolations ; *
alors, vous goûterez avec délices
à l'abondance de sa gloire.

12Car le Seigneur le déclare : +
« Voici que je dirige vers elle
la paix comme un fleuve *
et, comme un torrent qui déborde,
la gloire des nations. »

Vous serez nourris, portés sur la hanche ; +
vous serez choyés sur ses genoux. *
13Comme un enfant que sa mère console,
ainsi, je vous consolerai.

Oui, dans Jérusalem, vous serez consolés. +
14Vous verrez, votre coeur se réjouira ; *
et vos os revivront
comme l'herbe reverdit.

Antienne

Alléluia !

Psaume : 146

1Il est bon de fêter notre Dieu,
il est beau de chanter sa louange !

2Le Seigneur rebâtit Jérusalem,
il rassemble les déportés d’Israël ;
3il guérit les cœurs brisés
et soigne leurs blessures.

4Il compte le nombre des étoiles,
il donne à chacune un nom ;
5il est grand, il est fort, notre Maître :
nul n’a mesuré son intelligence.
6Le Seigneur élève les humbles
et rabaisse jusqu’à terre les impies.

7Entonnez pour le Seigneur l’action de grâce,
jouez pour notre Dieu sur la cithare !

8Il couvre le ciel de nuages,
il prépare la pluie pour la terre ;
il fait germer l’herbe sur les montagnes
et les plantes pour l’usage des hommes ;
9il donne leur pâture aux troupeaux,
aux petits du corbeau qui la réclament.

10La force des chevaux n’est pas ce qu’il aime,
ni la vigueur des guerriers, ce qui lui plaît ;
11mais le Seigneur se plaît
avec ceux qui le craignent,
avec ceux qui espèrent son amour.

Parole de Dieu : (Rm 8, 18-21)

J’estime qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire que Dieu va bientôt révéler en nous. En effet, la création aspire de toutes ses forces à voir cette révélation des fils de Dieu. Car la création a été livrée au pouvoir du néant, non parce qu’elle l’a voulu, mais à cause de celui qui l’a livrée à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l’espérance d’être, elle aussi, libérée de l’esclavage, de la dégradation inévitable, pour connaître la liberté, la gloire des enfants de Dieu.

Répons

R/ Je chanterai ta force, ô mon Dieu.


* Au matin, j'acclamerai ton amour.


V/ Réveille-toi ! Viens à moi, regarde ! *


V/ Le Dieu de mon amour vient à moi. *


Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/


Antienne de Zacharie

Il est beau de chanter ta louange, Seigneur, toi qui élèves les humbles.

Cantique de Zacharie (Lc 1)

68Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte,

74afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76Et toi, petit enfant, tu seras appelé
prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
et tu prépareras ses chemins

77pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
au chemin de la paix.

Intercession

Prions avec foi le Père tout-puissant,
prions Jésus, le Fils unique,
prions le Saint Esprit de Dieu.


R/

Ô Seigneur, écoute et prends pitié !


Pour l’Église immaculée du Dieu vivant,
répandue par tout l’univers,
invoquons la richesse des grâces divines.


Pour les ministres consacrés au Seigneur,
pour le peuple qui adore Dieu en vérité,
supplions le Christ, notre Seigneur.


Pour ceux qui dispensent fidèlement la parole,
demandons la sagesse infinie du Verbe de Dieu.


Pour les vierges d’esprit et de corps à cause du règne de Dieu,
pour ceux qui peinent sur le chemin de la vie parfaite,
prions celui qui donne l’Esprit.

Pour ceux qui gouvernent les peuples,
pour que règnent la justice et le droit,
demandons la force de Dieu.


Pour l’alternance heureuse des saisons,
pour les bienfaits de la pluie et des vents,
invoquons le Seigneur qui gouverne le monde.


Notre Père

Oraison

Donne à ceux qui te prient, Seigneur, l'abondance de ta grâce. Avec ton aide, qu'ils suivent tes commandements pour y trouver dès maintenant leur bonheur, pour en recevoir, dans l'éternité, ta joie.