logo de l'association épiscopale liturgique pour les pays francophones
A- A A+

Liturgie des Heures - Office de Tierce

Accueil » Lectures


1 octobre 2016
Samedi, 26ème Semaine du Temps Ordinaire
[Couleur liturgique : blanc]
Ste Thérèse de l'Enfant Jésus, vierge

Couleur liturgique du jour : Blanc.

Couleur liturgique des ornements utilisés au temps de Noël et au temps pascal. On la retrouve aux fêtes de la dédicace, de la Vierge Marie, des anges, des pasteurs, des docteurs de l’Église, des saints et des saintes qui ne sont pas martyrs. Le blanc évoque la pureté, mais plus encore la Gloire divine et l’éclat de tout ce qui touche à Dieu. C’est la couleur de la résurrection.


  Cliquez pour en savoir plus.
Mémoire
  • > Aujourd'hui
  • > Dimanche prochain
  • > Autre date
Calendrier liturgique catholique romain.
Recevez chaque matin par email les lectures du jour :

Hymne : Voici le temps, Esprit très saint

Voici le temps, Esprit très saint,
Où dans le cœur de tes fidèles,
Uni au Père et à son Fils,
Tu viens répandre ta lumière.

Que notre langue et notre cœur,
Que notre vie, que notre force
S'enflamment de ta charité
Pour tous les hommes que tu aimes.

Exauce-nous, ô Tout-Puissant,
Par Jésus Christ, ton Fils unique,
Qui règne avec le Saint-Esprit
Depuis toujours et dans les siècles.

Antienne

Mon espoir, c’est ta parole : aide-moi, Seigneur mon Dieu !

Psaume 118-11

81Usé par l’attente du salut,
j’espère encore ta parole.
82L’œil usé d’attendre tes promesses,
j’ai dit : « Quand vas-tu me consoler ? »
83Devenu comme une outre durcie par la fumée,
je n’oublie pas tes commandements.
84Combien de jours ton serviteur vivra-t-il ?
quand jugeras-tu mes persécuteurs ?
85Des orgueilleux ont creusé pour moi une fosse
au mépris de ta loi.
86Tous tes ordres ne sont que fidélité ;
mensonge, mes poursuivants : aide-moi !
87Ils ont failli m’user, me mettre à terre :
je n’ai pas abandonné tes préceptes.
88Fais-moi vivre selon ton amour :
j’observerai les décrets de ta bouche.

Antienne

Je veux être chez toi pour toujours !

Psaume 60

2Dieu, entends ma plainte,
exauce ma prière ; *
3des terres lointaines je t’appelle
quand le cœur me manque.

Jusqu’au rocher trop loin de moi
tu me conduiras, *
4car tu es pour moi un refuge,
un bastion, face à l’ennemi.

5Je veux être chez toi pour toujours,
me réfugier à l’abri de tes ailes.

6Oui, mon Dieu, tu exauces mon vœu,
tu fais largesse à ceux qui craignent ton nom.

7Accorde au roi des jours et des jours :
que ses années deviennent des siècles !

8Qu’il trône à jamais devant la face de Dieu !
Assigne à sa garde Amour et Vérité.

9Alors, je chanterai sans cesse ton nom,
j’accomplirai mon vœu jour après jour.

Antienne

Le juste trouvera dans le Seigneur sa joie et son refuge.

Psaume 63

2Écoute, ô mon Dieu, le cri de ma plainte ;
face à l’ennemi redoutable, protège ma vie.
3Garde-moi du complot des méchants,
à l’abri de cette meute criminelle.

4Ils affûtent leur langue comme une épée,
ils ajustent leur flèche, parole empoisonnée,
5pour tirer en cachette sur l’innocent ;
ils tirent soudain, sans rien craindre.

6Ils se forgent des formules maléfiques, +
ils dissimulent avec soin leurs pièges ;
ils disent : « Qui les verra ? »

7Ils machinent leur crime : +
Notre machination est parfaite ;
le cœur de chacun demeure impénétrable !

8Mais c’est Dieu qui leur tire une flèche, +
soudain, ils en ressentent la blessure,
9ils sont les victimes de leur langue.

Tous ceux qui les voient hochent la tête ;
10tout homme est saisi de crainte :
il proclame ce que Dieu a fait,
il comprend ses actions.

11Le juste trouvera dans le Seigneur
joie et refuge, *
et tous les hommes au cœur droit,
leur louange.

Parole de Dieu : (Dt 8, 5b-6)

Le Seigneur ton Dieu a fait ton éducation comme un homme fait celle de son fils. Tu garderas les commandements du Seigneur ton Dieu en suivant ses chemins et en le craignant.

V/ La loi du Seigneur est parfaite,
elle redonne vie.

Oraison

Dieu d'amour, transforme-nous par ton Esprit d'amour ; que mes pensées deviennent tes pensées et nous aurons pour nos frères et pour toi un même amour.