logo de l'association épiscopale liturgique pour les pays francophones
A- A A+

Liturgie des Heures - Office de Sexte

Accueil » Lectures


28 septembre 2016
Mercredi, 26ème Semaine du Temps Ordinaire
[Couleur liturgique : vert]
S. Venceslas, martyr S. Laurent Ruiz et ses compagnons, martyrs

Couleur liturgique du jour : Vert.

Couleur liturgique du temps ordinaire, évoquant la croissance de l’Église, grâce à la sève venue de Dieu.


  Cliquez pour en savoir plus.
Mémoire facultative
  • > Aujourd'hui
  • > Dimanche prochain
  • > Autre date
Calendrier liturgique catholique romain.
Recevez chaque matin par email les lectures du jour :

Hymne : Évangile de Dieu

Évangile de Dieu,
Soleil étincelant
De justice et d'amour,
Pénètre dans nos vies ;
Au plus profond des cœurs,
Purifie et transforme.

Transcendante clarté,
À l'heure de midi.
Du plus haut de la croix
Tu baignes l'univers ;
En ton immense paix
Tu rassembles les hommes.

Antienne

De ton amour, Seigneur, la terre est pleine !

Psaume 118-8

57Mon partage, Seigneur, je l’ai dit,
c’est d’observer tes paroles.
58De tout mon cœur, je quête ton regard :
pitié pour moi selon tes promesses.
59J’examine la voie que j’ai prise :
mes pas me ramènent à tes exigences.
60Je me hâte, et ne tarde pas,
d’observer tes volontés.
61Les pièges de l’impie m’environnent,
je n’oublie pas ta loi.
62Au milieu de la nuit, je me lève et te rends grâce
pour tes justes décisions.
63Je suis lié à tous ceux qui te craignent
et qui observent tes préceptes.
64Ton amour, Seigneur, emplit la terre ;
apprends-moi tes commandements.

Antienne

Le soir et le matin et à midi, je crie vers mon Dieu !

Psaume 54 - I

2Mon Dieu, écoute ma prière,
n’écarte pas ma demande. *
3Exauce-moi, je t’en prie, réponds-moi ;
inquiet, je me plains.

4Je suis troublé par les cris de l’ennemi
et les injures des méchants ; *
ils me chargent de crimes,
pleins de rage, ils m’accusent.

5Mon cœur se tord en moi,
la peur de la mort tombe sur moi ; *
6crainte et tremblement me pénètrent,
un frisson me saisit.

7Alors, j’ai dit : « Qui me donnera des ailes de colombe ? +
Je volerais en lieu sûr ; *
8loin, très loin, je m’enfuirais
pour chercher asile au désert. »

9J’ai hâte d’avoir un abri
contre ce grand vent de tempête ! *
10Divise-les, Seigneur,
mets la confusion dans leur langage !

Car je vois dans la ville
discorde et violence : *
11de jour et de nuit, elles tournent
en haut de ses remparts.

Au-dedans, crimes et malheurs ;
12au-dedans, c’est la ruine : *
fraude et brutalité
ne quittent plus ses rues.

13Si l’insulte me venait d’un ennemi,
je pourrais l’endurer ; *
si mon rival s’élevait contre moi,
je pourrais me dérober.

14Mais toi, un homme de mon rang,
mon familier, mon intime ! *
15Que notre entente était bonne,
quand nous allions d’un même pas
dans la maison de Dieu !

Psaume 54 - II

17Pour moi, je crie vers Dieu ;
le Seigneur me sauvera. *
18Le soir et le matin et à midi,
je me plains, je suis inquiet.

Et Dieu a entendu ma voix,
19il m’apporte la paix. *
Il me délivre dans le combat que je menais ;
ils étaient une foule autour de moi.

20Que Dieu entende et qu’il réponde,
lui qui règne dès l’origine, *
à ceux-là qui ne changent pas,
et ne craignent pas Dieu.

21Un traître a porté la main sur ses amis,
profané son alliance : +
22il montre un visage séduisant,
mais son cœur fait la guerre ; *
sa parole est plus suave qu’un parfum,
mais elle est un poignard.

23Décharge ton fardeau sur le Seigneur :
il prendra soin de toi. *
Jamais il ne permettra
que le juste s’écroule.

24Et toi, Dieu, tu les précipites au fond de la tombe, +
ces hommes qui tuent et qui mentent. *
Ils s’en iront dans la force de l’âge ;
moi, je m’appuie sur toi !

Parole de Dieu : (Is 55, 8-9)

Mes pensées ne sont pas vos pensées, et mes chemins ne sont pas vos chemins, déclare le Seigneur. Autant le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant mes chemins sont élevés au-dessus des vôtres, et mes pensées au-dessus de vos pensées.

V/ Seigneur, Dieu de l’univers, qui est comme toi ?
Seigneur puissant, que ta fidélité environne.

Oraison

Père, au milieu du jour tu nous donnes un temps de repos pour refaire nos corps et nos esprits, accorde-nous de le recevoir dans la reconnaissance et d’en tirer profit pour ton service et celui de nos frères. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.