logo de l'association épiscopale liturgique pour les pays francophones
A- A A+

Liturgie des Heures - Office de None

Accueil » Lectures


27 mai 2016
Vendredi, 8ème Semaine du Temps Ordinaire
[Couleur liturgique : vert]
S. Augustin de Cantorbéry, prêtre

Couleur liturgique du jour : Vert.

Couleur liturgique du temps ordinaire, évoquant la croissance de l’Église, grâce à la sève venue de Dieu.


  Cliquez pour en savoir plus.
Mémoire facultative
  • > Aujourd'hui
  • > Dimanche prochain
  • > Autre date
Calendrier liturgique catholique romain.
Recevez chaque matin par email les lectures du jour :

Hymne : Berger puissant qui nous conduis

Berger puissant qui nous conduis,
Tu nous as faits pour ta lumière ;
Et par delà ce jour trop bref
Tu nous emmènes dans ta gloire.

À travers l'œuvre de tes mains,
Nos cœurs déjà te reconnaissent ;
Mais le désir de ton amour
Toujours plus loin poursuit sa quête.

Nous voulons voir à découvert
L'éclat radieux de ton visage.
Dans l'aujourd'hui de ton appel,
Prépare en nous le face-à-face.

Antienne

Grande est la paix de qui aime ta loi.

Psaume 118-21

161Des grands me persécutent sans raison ;
mon cœur ne craint que ta parole.
162Tel celui qui trouve un grand butin,
je me réjouis de tes promesses.
163Je hais, je déteste le mensonge ;
ta loi, je l’aime.
164Sept fois chaque jour, je te loue
pour tes justes décisions.
165Grande est la paix de qui aime ta loi ;
jamais il ne trébuche.
166Seigneur, j’attends de toi le salut :
j’accomplis tes volontés.
167Tes exigences, mon âme les observe :
oui, vraiment, je les aime.
168J’observe tes exigences et tes préceptes :
toutes mes voies sont devant toi.

Antienne

Qu'il est bon, qu'il est doux pour des frères de vivre ensemble et d'être unis !

Psaume 132

1Oui, il est bon, il est doux pour des frères *
de vivre ensemble et d’être unis !

2On dirait un baume précieux,
un parfum sur la tête, +
qui descend sur la barbe, la barbe d’Aaron, *
qui descend sur le bord de son vêtement.

3On dirait la rosée de l’Hermon *
qui descend sur les collines de Sion.
C’est là que le Seigneur envoie la bénédiction, *
la vie pour toujours.

Antienne

Tu es mon Dieu : Seigneur, garde-moi !

Psaume 139

2Délivre-moi, Seigneur, de l’homme mauvais,
contre l’homme violent, défends-moi,
3contre ceux qui préméditent le mal
et tout le jour entretiennent la guerre,
4qui dardent leur langue de vipère,
leur langue chargée de venin.

5Garde-moi, Seigneur, de la main des impies,
contre l’homme violent, défends-moi,
contre ceux qui méditent ma chute,
6les arrogants qui m’ont tendu des pièges ;
sur mon passage ils ont mis un filet,
ils ont dressé contre moi des embûches.

7Je dis au Seigneur : « Mon Dieu, c’est toi ! »
Seigneur, entends le cri de ma prière.
8Tu es la force qui me sauve, Maître, Seigneur ;
au jour du combat, tu protèges ma tête.
9Ne cède pas, Seigneur, au désir des impies,
ne permets pas que leurs intrigues réussissent !

13Je le sais, le Seigneur rendra justice au malheureux,
il fera droit au pauvre.
14Oui, les justes rendront grâce à ton nom,
les hommes droits siégeront en ta présence.

Parole de Dieu : (1 Jn 4, 9-11)

Voici comment Dieu a manifesté son amour parmi nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui. Voici à quoi se reconnaît l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils qui est la victime offerte pour nos péchés. Mes bien-aimés, puisque Dieu nous a tant aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres.

V/ Dieu, vois notre bouclier,
regarde le visage de ton messie.

Oraison

Seigneur Jésus Christ, toi qui fais passer de la croix dans ton Royaume le malfaiteur qui reconnaissait ses fautes, nous te supplions en confessant nos péchés : ouvre-nous, dès notre mort, les portes du paradis. Toi qui règnes.