logo de l'association épiscopale liturgique pour les pays francophones
A- A A+

Liturgie des Heures - Office des Laudes

Accueil » Lectures


30 septembre 2016
Vendredi, 26ème Semaine du Temps Ordinaire
[Couleur liturgique : blanc]
S. Jérôme, prêtre et docteur de l'Eglise

Couleur liturgique du jour : Blanc.

Couleur liturgique des ornements utilisés au temps de Noël et au temps pascal. On la retrouve aux fêtes de la dédicace, de la Vierge Marie, des anges, des pasteurs, des docteurs de l’Église, des saints et des saintes qui ne sont pas martyrs. Le blanc évoque la pureté, mais plus encore la Gloire divine et l’éclat de tout ce qui touche à Dieu. C’est la couleur de la résurrection.


  Cliquez pour en savoir plus.
Mémoire
  • > Aujourd'hui
  • > Dimanche prochain
  • > Autre date
Calendrier liturgique catholique romain.
Recevez chaque matin par email les lectures du jour :

V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.

Antienne

Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de tendresse et d'amour.

Psaume 94

1Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8« Ne fermez pas votre coeur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10« Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le coeur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

Hymne : Qui donc est Dieu pour se livrer perdant

Qui donc est Dieu pour se livrer perdant
aux mains de l’homme ?
Qui donc est Dieu, qui pleure notre mal
comme une mère ?

R/Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ?

Qui donc est Dieu, qui tire de sa mort
notre naissance ?
Qui donc est Dieu pour nous ouvrir sa joie
et son royaume ?

Qui donc est Dieu pour nous donner son Fils
né de la femme ?
Qui donc est Dieu qui veut à tous ses fils
donner sa mère ?

Qui donc est Dieu pour être notre Pain
à chaque cène ?
Qui donc est Dieu pour appeler nos corps
jusqu’en sa gloire ?

Qui donc est Dieu ? L’Amour est-il son nom
et son visage ?
Qui donc est Dieu qui fait de nous ses fils
à son image ?

Antienne

En ta tendresse, Seigneur, efface mon péché.

Psaume 50

3Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
4Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.

5Oui, je connais mon péché,
ma faute est toujours devant moi.
6Contre toi, et toi seul, j’ai péché,
ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait.

Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice,
être juge et montrer ta victoire.
7Moi, je suis né dans la faute,
j’étais pécheur dès le sein de ma mère.

8Mais tu veux au fond de moi la vérité ;
dans le secret, tu m’apprends la sagesse.
9Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur ;
lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.

10Fais que j’entende les chants et la fête :
ils danseront, les os que tu broyais.
11Détourne ta face de mes fautes,
enlève tous mes péchés.

12Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
13Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton esprit saint.

14Rends-moi la joie d’être sauvé ;
que l’esprit généreux me soutienne.
15Aux pécheurs, j’enseignerai tes chemins ;
vers toi, reviendront les égarés.

16Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur,
et ma langue acclamera ta justice.
17Seigneur, ouvre mes lèvres,
et ma bouche annoncera ta louange.

18Si j’offre un sacrifice, tu n’en veux pas,
tu n’acceptes pas d’holocauste.
19Le sacrifice qui plaît à Dieu,
c’est un esprit brisé ; *
tu ne repousses pas, ô mon Dieu,
un cœur brisé et broyé.

20Accorde à Sion le bonheur,
relève les murs de Jérusalem.
21Alors tu accepteras de justes sacrifices,
oblations et holocaustes ; *
alors on offrira des taureaux sur ton autel.

Antienne

Souviens-toi, Seigneur, d’avoir pitié.

Psaume CANTIQUE d'Habaquq (Ha 3)

2Seigneur, j'ai entendu parler de toi ;
devant ton oeuvre, Seigneur, j'ai craint !
Dans le cours des années, fais-la revivre,
dans le cours des années, fais-la connaître !

Quand tu frémis de colère,
souviens-toi d'avoir pitié.

3Dieu vient de Téman,
et le saint, du Mont de Paran ;
sa majesté couvre les cieux,
sa gloire emplit la terre.

4Son éclat est pareil à la lumière ; +
deux rayons sortent de ses mains :
là se tient cachée sa puissance.

13Tu es sorti pour sauver ton peuple
pour sauver ton messie.

15Tu as foulé, de tes chevaux, la mer
et le remous des eaux profondes.

16J'ai entendu et mes entrailles ont frémi ; +
à cette voix, mes lèvres tremblent,
la carie pénètre mes os.

Et moi je frémis d'être là, +
d'attendre en silence le jour d'angoisse
qui se lèvera sur le peuple dressé contre nous.

17Le figuier n'a pas fleuri ;
pas de récolte dans les vignes.
Le fruit de l'olivier a déçu ;
dans les champs, plus de nourriture.
L'enclos s'est vidé de ses brebis,
et l'étable, de son bétail.

18Et moi, je bondis de joie dans le Seigneur,
j'exulte en Dieu, mon Sauveur !
Le Seigneur mon Dieu est ma force ; +
il me donne l'agilité du chamois,
il me fait marcher dans les hauteurs.

Antienne

Alléluia !

Psaume 147

12Glorifie le Seigneur, Jérusalem !
Célèbre ton Dieu, ô Sion !

13Il a consolidé les barres de tes portes,
dans tes murs il a béni tes enfants ;
14il fait régner la paix à tes frontières,
et d’un pain de froment te rassasie.

15Il envoie sa parole sur la terre :
rapide, son verbe la parcourt.
16Il étale une toison de neige,
il sème une poussière de givre.

17Il jette à poignées des glaçons ;
devant ce froid, qui pourrait tenir ?
18Il envoie sa parole : survient le dégel ;
il répand son souffle : les eaux coulent.

19Il révèle sa parole à Jacob,
ses volontés et ses lois à Israël.
20Pas un peuple qu’il ait ainsi traité ;
nul autre n’a connu ses volontés.

Parole de Dieu : (Ep 2, 13-16)

Maintenant, dans le Christ Jésus, vous qui étiez loin, vous êtes devenus proches par le sang du Christ. C’est lui, le Christ, qui est notre paix : des deux, Israël et les païens, il a fait un seul peuple ; par sa chair crucifiée, il a fait tomber ce qui les séparait, le mur de la haine, en supprimant les prescriptions juridiques de la loi de Moïse. Il voulait ainsi rassembler les uns et les autres en faisant la paix, et créer en lui un seul Homme nouveau. Les uns comme les autres, réunis en un seul corps, Il voulait les réconcilier avec Dieu par la croix : en sa personne, il a tué la haine.

R/ Par son sang, par sa croix, le Christ est notre paix.

V/ Vous qui étiez loin, en lui vous êtes proches. R/
V/ Il a tué la haine et fait de nous son corps. R/
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

Antienne

Par l'amour du cœur de notre Dieu, la lumière d'en haut vient nous visiter.

Cantique de Zacharie (Lc 1)

68Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte,

74afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76Et toi, petit enfant, tu seras appelé
prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
et tu prépareras ses chemins

77pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
au chemin de la paix.

L'intercession

Seigneur Jésus, nous étions dans les ténèbres :
— tu ouvres nos yeux à la lumière.

R/ Pour cette merveille : Alléluia !


Seigneur Jésus, nous avions blasphémé ton nom : 
— tu as pardonné notre faute.


Seigneur Jésus, nous étions séparés de toi :
— tu nous rétablis dans ton alliance.


Seigneur Jésus, nous vivions désunis : 
— tu nous rassembles dans ton Corps.


Seigneur Jésus, nous étions morts : 
— par ta mort, tu nous rends la vie.

Notre Père

Oraison

Dieu qui as donné à saint Jérôme de goûter la sainte Écriture et d'en vivre intensément, fais que ton peuple soit davantage nourri de ta Parole et trouve en elle une source de vie.