logo de l'association épiscopale liturgique pour les pays francophones
A- A A+

Liturgie des Heures - Office des Laudes

Accueil » Lectures


5 mars 2015
Jeudi, 2ème Semaine de Carême
[Couleur liturgique : Violet]
de la férie

Couleur liturgique du jour : Violet.

Dans la liturgie, le violet est la couleur des temps de pénitence (Avent et Carême) ; on l’uti­lise aussi pour les célébrations pénitentielles, ainsi que pour les offices des défunts.


  Cliquez pour en savoir plus.
  • > Aujourd'hui
  • > Dimanche prochain
  • > Autre date
Calendrier liturgique catholique romain.
Recevez chaque matin par email les lectures du jour :

V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.

Antienne

Les yeux fixés sur Jésus Christ, entrons dans le combat de Dieu.

Psaume 94

1Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8« Ne fermez pas votre coeur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10« Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le coeur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

Hymne : Que passe la charrue

Que passe la charrue
Sur nos landes rebelles,
Sur nos terres en friche !
La Parole ira s’y planter,
Promesse pour le pauvre,
Et pauvreté offerte au riche.

Au feu tout le bois mort,
Que la flamme s’étende
Aux chardons, aux épines !
Et leurs cendres pourront servir
À féconder la terre
Où la Parole prend racine.

Que tombe sur nos sols
De poussière et de roche
Une pluie généreuse !
On verra les feuilles pointer
Et les bourgeons éclore
De la Parole qui nous creuse.

Advienne le soleil
Et vers lui que s’élance
La poussée de la sève !
La Parole nourrit son fruit
D’amour et de justice
Dans la louange qui l’achève.

Antienne

Reviens vers nous, Seigneur, que nous revenions à toi !

Psaume 79

2Berger d’Israël, écoute,
toi qui conduis Joseph, ton troupeau :
resplendis au-dessus des Kéroubim,
3devant Éphraïm, Benjamin, Manassé !
Réveille ta vaillance
et viens nous sauver.

R/4Dieu, fais-nous revenir ; *
que ton visage s’éclaire,
et nous serons sauvés !

5Seigneur, Dieu de l’univers, *
vas-tu longtemps encore
opposer ta colère aux prières de ton peuple,
6le nourrir du pain de ses larmes, *
l’abreuver de larmes sans mesure ?
7Tu fais de nous la cible des voisins :
nos ennemis ont vraiment de quoi rire !

R/8Dieu, fais-nous revenir ; *
que ton visage s’éclaire,
et nous serons sauvés !

9La vigne que tu as prise à l’Égypte,
tu la replantes en chassant des nations.
10Tu déblaies le sol devant elle,
tu l’enracines pour qu’elle emplisse le pays.

11Son ombre couvrait les montagnes,
et son feuillage, les cèdres géants ;
12elle étendait ses sarments jusqu’à la mer,
et ses rejets, jusqu’au Fleuve.

13Pourquoi as-tu percé sa clôture ?
Tous les passants y grappillent en chemin ;
14le sanglier des forêts la ravage
et les bêtes des champs la broutent.

(R/)15Dieu de l’univers, reviens !

Du haut des cieux, regarde et vois :
visite cette vigne, protège-la,
16celle qu’a plantée ta main puissante,
le rejeton qui te doit sa force.
17La voici détruite, incendiée ;
que ton visage les menace, ils périront !

18Que ta main soutienne ton protégé,
le fils de l’homme qui te doit sa force.
19Jamais plus nous n’irons loin de toi :
fais-nous vivre et invoquer ton nom !

R/20Seigneur, Dieu de l’univers,
fais-nous revenir ; *
que ton visage s’éclaire,
et nous serons sauvés.

Antienne

Voici le Dieu qui me sauve, plus de crainte pour moi.

Psaume CANTIQUE d'Isaïe (Is 12)

1Seigneur, je te rends grâce : +
ta colère pesait sur moi, *
mais tu reviens de ta fureur
et tu me consoles.

2Voici le Dieu qui me sauve : *
j'ai confiance, je n'ai plus de crainte.
Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; *
il est pour moi le salut.

3Exultant de joie,
vous puiserez les eaux *
aux sources du salut.

4Ce jour-là, vous direz :
« Rendez grâce au Seigneur, *
proclamez son nom,
annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! »

Redites-le : « Sublime est son nom ! »+
5Jouez pour le Seigneur, *
car il a fait les prodiges
que toute la terre connaît.

6Jubilez, criez de joie,
habitants de Sion, *
car il est grand au milieu de toi,
le Saint d'Israël !

Antienne

Écoute, ô mon peuple ; c’est moi, le Seigneur ton Dieu.

Psaume 80

2Criez de joie pour Dieu, notre force,
acclamez le Dieu de Jacob.

3Jouez, musiques, frappez le tambourin,
la harpe et la cithare mélodieuse.
4Sonnez du cor pour le mois nouveau,
quand revient le jour de notre fête.

5C’est là, pour Israël, une règle,
une ordonnance du Dieu de Jacob ;
6Il en fit, pour Joseph, une loi
quand il marcha contre la terre d’Égypte.

J’entends des mots qui m’étaient inconnus : +
7« J’ai ôté le poids qui chargeait ses épaules ;
ses mains ont déposé le fardeau.

8« Quand tu criais sous l’oppression, je t’ai sauvé ; +
je répondais, caché dans l’orage,
je t’éprouvais près des eaux de Mériba.

9« Écoute, je t’adjure, ô mon peuple ;
vas-tu m’écouter, Israël ?
10Tu n’auras pas chez toi d’autres dieux,
tu ne serviras aucun dieu étranger.

11« C’est moi, le Seigneur ton Dieu, +
qui t’ai fait monter de la terre d’Égypte !
Ouvre ta bouche, moi, je l’emplirai.

12« Mais mon peuple n’a pas écouté ma voix,
Israël n’a pas voulu de moi.
13Je l’ai livré à son cœur endurci :
qu’il aille et suive ses vues !

14« Ah ! Si mon peuple m’écoutait,
Israël, s’il allait sur mes chemins !
15Aussitôt j’humilierais ses ennemis,
contre ses oppresseurs je tournerais ma main.

16« Mes adversaires s’abaisseraient devant lui ;
tel serait leur sort à jamais !
17Je le nourrirais de la fleur du froment,
je le rassasierais avec le miel du rocher ! »

Parole de Dieu : (cf. 1 R 8, 51-53a)

Nous sommes, Seigneur, ton peuple et ton héritage. Que tes yeux soient ouverts à la supplication de ton serviteur et d’Israël, ton peuple, écoute-les toutes les fois qu’ils crieront vers toi. Car c’est toi qui les as mis à part pour toi comme héritage, parmi tous les peuples de la terre.

R/ Nous sommes ton peuple, Seigneur.
* Pitié, nous crions vers toi.
V/ Nous ployons sous le poids de nos fautes. *
V/ Écrasés de maux et de peines. *


Antienne

S’ils n’écoutent ni Moïse, ni les pro­phètes, croiront-ils celui qui sortira de chez les morts ?

Cantique de Zacharie (Lc 1)

68Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte,

74afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76Et toi, petit enfant, tu seras appelé
prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
et tu prépareras ses chemins

77pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
au chemin de la paix.

L'intercession

Malgré nos fautes, Seigneur, ne ferme pas ton oreille, inspire-nous la vraie prière :

R/ Kyrie, eleison.


Viens à notre aide, nous périssons.


Dis seulement une parole, et nous serons sauvés.


Si tu le veux, tu peux nous guérir.

Viens au secours de notre incroyance.


Que nos yeux s’ouvrent et nous te suivrons.


Souviens-toi de nous quand tu viendras dans ton Royaume.

Apprends-nous toi-même à prier : Notre Père...

Notre Père

Oraison

Dieu qui aimes l’innocence et la fais recouvrer, oriente vers toi le cœur de tes fidèles, pour que, dociles à ton Esprit, ils soient fermes dans la foi et vraiment efficaces.