Office des lectures

Introduction

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

Hymne : Comment es-tu foyer de feu

Syméon le Nv. Théo (adapt. J.F Frié) — Levain

Comment es-tu foyer de feu
et fraîcheur de la fontaine,
une brûlure, une douceur
qui rend saines nos souillures ?

Comment fais-tu de l'homme un dieu,
de la nuit une lumière,
et des abîmes de la mort
tires-tu la vie nouvelle?

Comment la nuit vient-elle au jour ?
Peux-tu vaincre les ténèbres,
porter ta flamme jusqu'au coeur
et changer le fond de l'être ?

Comment n'es-tu qu'un avec nous,
nous rends-tu fils de Dieu même ?
Comment nous brûles-tu d'amour
et nous blesses-tu sans glaive ?

Comment peux-tu nous supporter,
rester lent à la colère,
et de l'ailleurs où tu te tiens
voir ici nos moindres gestes ?

Comment de si haut et de si loin
ton regard suit-il nos actes ?
Ton serviteur attend la paix,
le courage dans les larmes !

Psaume : 135 - I

1Rendez grâce au Seigneur : il est bon,
éternel est son amour !
2Rendez grâce au Dieu des dieux,
éternel est son amour !
3Rendez grâce au Seigneur des seigneurs,
éternel est son amour !

4Lui seul a fait de grandes merveilles,
éternel est son amour !
5lui qui fit les cieux avec sagesse,
éternel est son amour !
6qui affermit la terre sur les eaux,
éternel est son amour !

7Lui qui a fait les grands luminaires,
éternel est son amour !
8le soleil qui règne sur le jour,
éternel est son amour !
9la lune et les étoiles, sur la nuit,
éternel est son amour !

Psaume : 135 - II

10Lui qui frappa les Égyptiens dans leurs aînés,
éternel est son amour !
11et fit sortir Israël de leur pays,
éternel est son amour !
12d’une main forte et d’un bras vigoureux,
éternel est son amour !

13Lui qui fendit la mer Rouge en deux parts,
éternel est son amour !
14et fit passer Israël en son milieu,
éternel est son amour !
15y rejetant Pharaon et ses armées,
éternel est son amour !

Psaume : 135 - III

16Lui qui mena son peuple au désert,
éternel est son amour !
17qui frappa des princes fameux,
éternel est son amour !
18et fit périr des rois redoutables,
éternel est son amour !

19Séhon, le roi des Amorites,
éternel est son amour !
20et Og, le roi de Basan,
éternel est son amour !

21pour donner leur pays en héritage,
éternel est son amour !
22en héritage à Israël, son serviteur,
éternel est son amour !

23Il se souvient de nous, les humiliés,
éternel est son amour !
24il nous tira de la main des oppresseurs,
éternel est son amour !

25A toute chair, il donne le pain,
éternel est son amour !
26Rendez grâce au Dieu du ciel,
éternel est son amour !

Verset

V/ Fais-moi connaître, Seigneur, tes voies.
Enseigne-moi tes sentiers.

Lecture : Rester ferme dans l'espérance (Jude 1, 1-8.12-13.17-25)

01 JUDE, SERVITEUR DE JESUS CHRIST et frère de Jacques, aux appelés qui sont aimés de Dieu le Père et gardés pour Jésus Christ :
02 que la miséricorde, la paix et l’amour vous soient accordés en abondance.
03 Bien-aimés, j’avais la ferme intention de vous écrire au sujet du salut qui nous est commun ; or me voici dans l’obligation de le faire pour vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux fidèles une fois pour toutes.
04 Car il s’est infiltré parmi vous des individus, qui sont marqués depuis longtemps en vue de ce jugement, des impies qui tournent la grâce de notre Dieu en prétexte à la débauche, et qui renient notre seul maître et Seigneur, Jésus Christ.
05 Bien que vous sachiez déjà tout cela, je veux néanmoins vous le rappeler : le Seigneur, qui avait sauvé une fois pour toutes son peuple en le faisant sortir du pays d’Égypte, a pourtant supprimé ensuite ceux qui ont refusé de croire ;
06 quant aux anges qui n’ont pas gardé la dignité de leur rang, mais ont quitté la demeure qui était la leur, le Seigneur les maintient enchaînés à perpétuité dans les ténèbres en vue du jugement du grand jour ;
07 il en va de même pour Sodome et Gomorrhe et les villes d’alentour : elles s’étaient livrées à la prostitution d’une manière semblable à ces anges-là et elles étaient allées avec des êtres d’une autre nature ; elles sont soumises pour l’exemple au châtiment du feu éternel.
08 Et pourtant, ces coureurs de songes font la même chose : ils souillent la chair, ils méprisent la seigneurie de Dieu, ils outragent les anges appelés « Gloires ».
12 Ces individus sont une souillure pour vos repas fraternels, ils font bombance sans pudeur, ils ne se préoccupent que d’eux-mêmes : nuages sans eau emportés par le vent ; arbres de fin d’automne sans fruits, deux fois morts, déracinés ;
13 flots sauvages de la mer, crachant l’écume de leur propre honte ; astres errants, pour lesquels est réservée à jamais l’obscurité des ténèbres.
17 Mais vous, bien-aimés, souvenez-vous des paroles dites à l’avance par les Apôtres de notre Seigneur Jésus Christ.
18 Ils vous disaient en effet qu’aux derniers temps, il y aura des moqueurs qui iront au gré de leurs convoitises impies.
19 Ce sont des fauteurs de divisions, menés par l’instinct, ils ne possèdent pas l’Esprit.
20 Mais vous, bien-aimés, construisez votre vie sur votre foi très sainte, priez dans l’Esprit Saint,
21 gardez-vous dans l’amour de Dieu, attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus Christ en vue de la vie éternelle.
22 Ceux qui sont hésitants, prenez-les en pitié ;
23 d’autres, sauvez-les en les arrachant au feu ; d’autres enfin, prenez-les aussi en pitié, mais avec crainte, en détestant jusqu’au vêtement souillé par leur chair.
24 À Celui qui peut vous préserver de la chute et vous faire tenir debout, irréprochables et pleins d’allégresse, en présence de sa gloire,
25 au Dieu unique, notre Sauveur, par notre Seigneur Jésus Christ, gloire, majesté, souveraineté, pouvoir, avant tous les siècles, maintenant et pour tous les siècles. Amen.

Répons

R/ Reste avec nous tous les jours, Seigneur Jésus,
selon ta promesse.

Gardez-vous dans la charité de Dieu,
prêts à recevoir sa miséricorde
pour la vie éternelle.

Gloire et majesté
au Dieu qui peut vous garder de la chute
et vous recevoir dans l'allégresse !

SERMON DE SAINT AUGUSTIN POUR LE TEMPS PASCAL

L’Alléluia des soucis et celui du repos

Chantons ici-bas l’Alléluia au milieu de nos soucis, afin de pouvoir le chanter un jour dans la paix. Pourquoi ici-bas au milieu des soucis ? Tu ne veux pas que je sois soucieux quand je lis cette parole : Vraiment, la vie de l’homme sur la terre n’est qu’une tentation ? Tu ne veux pas que je sois soucieux quand on me dit encore : Veillez pour ne pas entrer en tentation ? Tu ne veux pas que je sois soucieux alors que la tentation est si fréquente qu’on nous a imposé de dire dans la prière : Remets-nous nos dettes, comme nous les remettons aussi à nos débiteurs ? On prie tous les jours parce qu’on fait des dettes tous les jours. Tu veux que je sois en paix, alors que chaque jour je demande pardon pour mes péchés, que je demande secours dans les dangers ? Lorsque j’ai dit pour mes péchés passés : Remets-nous nos dettes, comme nous les remettons aussi à nos débiteurs, j’ajoute aussitôt, à cause des dangers à venir : Ne nous soumets pas à la tentation. Et comment le peuple est-il dans le bonheur, quand il crie avec moi : Délivre-nous du mal ? Et pourtant, mes frères, alors que nous sommes encore plongés dans ce mal, chantons Alléluia au Dieu bon qui nous délivre du mal. ~

Même ici-bas, au milieu des dangers, au milieu des tentations, nous-mêmes et les autres, chantons Alléluia. Dieu est fidèle, dit saint Paul. Il ne permettra pas que vous soyez tentés au-dessus de vos forces. Il ne dit pas : Dieu ne permettra pas que vous soyez tentés, mais : Il ne permettra pas que vous soyez tentés au-dessus de vos forces. Avec la tentation, il vous donnera le moyen d’en sortir et la force de la supporter. Tu es entré en tentation ; mais Dieu te donnera le moyen d’en sortir, pour que tu ne périsses pas dans la tentation. Comme le vase du potier, tu es modelé par la prédication et durci au feu par la tentation. Mais quand tu y entres, songe au moyen d’en sortir ; car Dieu est fidèle : Il gardera ton entrée et ta sortie.

Mais ce corps sera rendu immortel et incorruptible, lorsque toute tentation aura disparu. Car, dit saint Paul, le corps est voué à la mort. Pourquoi ? À cause du péché. Mais l’esprit est votre vie. Pourquoi ? Parce que vous êtes devenus des justes. C’est donc que nous abandonnons ce corps voué à la mort ? Mais non. Écoute la suite : Si l’Esprit de celui qui a ressuscité le Christ d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité le Christ d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels. En effet, le corps, aujourd’hui animal, alors sera spirituel. ~

Heureux, alors, l’Alléluia ! Vie paisible, sans adversaire ! Là, il n’y a plus aucun ennemi, et on ne perd aucun ami. Là-haut, louange à Dieu, et ici-bas, louange à Dieu. Mais ici au milieu des soucis, et là dans la paix. Ici par des hommes destinés à mourir, là par ceux qui vivront toujours : ici en espérance, là en réalité ; ici sur le chemin, là dans la patrie.

Chantons donc, maintenant, mes frères, non pour agrémenter notre repos, mais pour alléger notre travail. C’est ainsi que chantent les voyageurs : chante, mais marche. Soutiens ton effort par le chant, n’aime pas la paresse ; chante et marche. Qu’est-ce que cela veut dire : marche ? Progresse, progresse dans le bien. Car, selon l’Apôtre, il en est qui progresse de mal en pis. Toi, si tu progresse, c’est que tu marches ; mais progresse dans le bien, progresse dans la vraie foi, progresse dans la bonne conduite. Chante et marche. ~

Répons

R/ Ton Dieu sera ta beauté,
ta lumière éternelle !

Jérusalem, tes portes seront de cristal,
et tes murs, de rubis,
et l'on chantera sur tes places :
Alléluia, Alléluia !

Ta splendeur illuminera
toutes les contrées de la terre ;
les peuples viendront de loin
adorer le Seigneur dans tes murs.

 

Oraison

Réveille, Seigneur, le courage de tes fidèles : qu'ils soient plus ardents à profiter de tes grâces, pour obtenir de toi de plus puissants secours.