Office des lectures

Introduction

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

Hymne : Thérèse de l'Enfant Jésus

J.F Frié — CNPL

Thérèse de l'Enfant Jésus,
le plus
petit peut suivre ta voie
ouverte
vers le Seigneur de toute joie
qui a reçu ta vie offerte.

R/Chaque geste pour Lui,
chaque instant avec Lui
et brûler les ombres de la terre,
au feu de la prière,
dans l'Esprit !

Au Père, le grand abandon,
le don
du bien caché, tu l'as fait
d'avance,
et Lui qui voit dans le secret
a dépassé ton espérance.

Tu as demandé d'être un jour
l'Amour
au cœur de l'Église, à part
entière,
et l'Époux chaste, sans retard,
t'a consumée à Sa lumière.

Amen, amen, rappelle-nous
que tout,
jusqu'à l'extrême douleur,
est grâce
par le Seigneur, Fils du Seigneur,
Thérèse de la Sainte Face.

Antienne

Remets ta vie au Seigneur, il la conduira.

Psaume : 36 - I

1Ne t'indigne pas à la vue des méchants,
n'envie pas les gens malhonnêtes ;
2aussi vite que l'herbe, ils se fanent ;
comme la verdure, ils se flétrissent.

3Fais confiance au Seigneur, agis bien,
habite la terre et reste fidèle ;
4mets ta joie dans le Seigneur :
il comblera les désirs de ton coeur.

5Dirige ton chemin vers le Seigneur,
fais-lui confiance, et lui, il agira.
6Il fera lever comme le jour ta justice,
et ton droit comme le plein midi.

7Repose-toi sur le Seigneur
et compte sur lui.
Ne t'indigne pas devant celui qui réussit,
devant l'homme qui use d'intrigues.

8Laisse ta colère, calme ta fièvre,
ne t'indigne pas : il n'en viendrait que du mal ;
9les méchants seront déracinés,
mais qui espère le Seigneur possédera la terre.

10Encore un peu de temps : plus d'impie ;
tu pénètres chez lui : il n'y est plus.
11Les doux posséderont la terre
et jouiront d'une abondante paix.

Antienne

Évite le mal, agis bien : le Seigneur soutient les justes.

Psaume : 36 - II

12L'impie peut intriguer contre le juste
et grincer des dents contre lui,
13le Seigneur se moque du méchant
car il voit son jour qui arrive.

14L'impie a tiré son épée, il a tendu son arc
pour abattre le pauvre et le faible, pour tuer l'homme droit.
15Mais l'épée lui entrera dans le coeur,
et son arc se brisera.

16Pour le juste, avoir peu de biens
vaut mieux que la fortune des impies.
17Car le bras de l'impie sera brisé,
mais le Seigneur soutient les justes.

18Il connaît les jours de l'homme intègre
qui recevra un héritage impérissable.
19Pas de honte pour lui aux mauvais jours ;
aux temps de famine, il sera rassasié.

20Mais oui, les impies disparaîtront
comme la parure des prés ;
c'en est fini des ennemis du Seigneur :
ils s'en vont en fumée.

21L'impie emprunte et ne rend pas ;
le juste a pitié : il donne.
22Ceux qu'il bénit posséderont la terre,
ceux qu'il maudit seront déracinés.

23Quand le Seigneur conduit les pas de l'homme,
ils sont fermes et sa marche lui plaît.
24S'il trébuche, il ne tombe pas
car le Seigneur le soutient de sa main.

25Jamais, de ma jeunesse à mes vieux jours,
je n'ai vu le juste abandonné ni ses enfants mendier leur pain.
26Chaque jour il a pitié, il prête ;
ses descendants seront bénis.

27Évite le mal, fais ce qui est bien,
et tu auras une habitation pour toujours,
28car le Seigneur aime le bon droit,
il n'abandonne pas ses amis.

Ceux-là seront préservés à jamais,
les descendants de l'impie seront déracinés.
29Les justes posséderont la terre
et toujours l'habiteront.

Antienne

Espère en Dieu et garde sa route.

Psaume : 36 - III

30Les lèvres du juste redisent la sagesse
et sa bouche énonce le droit.
31La loi de son Dieu est dans son coeur ;
il va, sans craindre les faux pas.

32Les impies guettent le juste,
ils cherchent à le faire mourir.
33Mais le Seigneur ne saurait l'abandonner
ni le laisser condamner par ses juges.

34Espère le Seigneur,
et garde son chemin :
il t'élèvera jusqu'à posséder la terre ;
tu verras les impies déracinés.

35J'ai vu l'impie dans sa puissance
se déployer comme un cèdre vigoureux.
36Il a passé, voici qu'il n'est plus ;
je l'ai cherché, il est introuvable.

37Considère l'homme droit, vois l'homme intègre :
un avenir est promis aux pacifiques.
38Les pécheurs seront tous déracinés,
et l'avenir des impies, anéanti.

39Le Seigneur est le salut pour les justes,
leur abri au temps de la détresse.
40Le Seigneur les aide et les délivre,
il les délivre de l'impie, il les sauve,
car ils cherchent en lui leur refuge.

Verset

V/ Apprends-moi à bien saisir, à bien juger.
Je me fie à tes volontés.

Lecture : Mener une vie digne de l'Évangile (Ph 1, 27-30; 2, 1-11)

1.27 Quant à vous, ayez un comportement digne de l’Évangile du Christ. Ainsi, soit que je vienne vous voir, soit que je reste absent, j’entendrai dire de vous que vous tenez bon dans un seul esprit, que vous luttez ensemble, d’une seule âme, pour la foi en l’Évangile,
1.28 et que vous ne vous laissez pas intimider par les adversaires : ce sera pour eux la preuve de leur perte et pour vous celle du salut. Et tout cela vient de Dieu
1.29 qui, pour le Christ, vous a fait la grâce non seulement de croire en lui mais aussi de souffrir pour lui.
1.30 Ce combat que vous soutenez, vous m’avez vu le mener moi aussi, et vous entendez maintenant que je le mène encore.
2.01 S’il est vrai que, dans le Christ, on se réconforte les uns les autres, si l’on s’encourage avec amour, si l’on est en communion dans l’Esprit, si l’on a de la tendresse et de la compassion,
2.02 alors, pour que ma joie soit complète, ayez les mêmes dispositions, le même amour, les mêmes sentiments ; recherchez l’unité.
2.03 Ne soyez jamais intrigants ni vaniteux, mais ayez assez d’humilité pour estimer les autres supérieurs à vous-mêmes.
2.04 Que chacun de vous ne soit pas préoccupé de ses propres intérêts ; pensez aussi à ceux des autres.
2.05 Ayez en vous les dispositions qui sont dans le Christ Jésus : Le Christ Jésus,
2.06 ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu.
2.07 Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes. Reconnu homme à son aspect,
2.08 il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix.
2.09 C’est pourquoi Dieu l’a exalté : il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom,
2.10 afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur terre et aux enfers,
2.11 et que toute langue proclame : « Jésus Christ est Seigneur » à la gloire de Dieu le Père.

Répons

R/ Librement, le Christ a choisi la croix.

Lui, de condition divine,
s'est fait obéissant jusqu'à la mort.

Pour que nous vivions de sa justice,
il a porté nos péchés dans son corps.

DE LA LETTRE DE SAINT POLYCARPE AUX PHILIPPIENS

Exhortation aux prêtres : Imitons l'exemple du Christ.

Que les presbytres soient compatissants, miséricordieux envers tous ; qu'ils redressent les erreurs, qu'ils visitent tous les malades, qu'ils ne soient pas négligents envers la veuve, l'orphelin ou le pauvre, mais qu'ils se préoccupent toujours de faire le bien devant Dieu et devant les hommes ; qu'ils s'abstiennent absolument de la colère, de la partialité, du jugement injuste ; qu'ils demeurent absolument éloignés de l'amour de l'argent ; qu'ils ne croient pas trop vite au mal, qu'ils ne soient pas rigoureux dans leurs jugements, sachant que nous sommes tous en dette à l'égard du péché.

Si donc nous prions le Seigneur de nous pardonner, nous devons pardonner, nous aussi ; car nous sommes sous le regard de notre Seigneur et Dieu, et il nous faudra tous comparaître devant le tribunal du Christ et chacun devra rendre des comptes pour soi-même. Ainsi, servons-le avec crainte et un grand respect, comme lui-même nous l'a commandé, ainsi que les apôtres qui nous ont annoncé l'Évangile et les prophètes, qui ont proclamé à l'avance la venue du Seigneur. Soyons ardents pour le bien, évitons les scandales, les faux frères et aussi les hommes qui portent faussement le nom du Seigneur et qui égarent les esprits légers.

En effet, tout homme qui ne proclame pas que Jésus Christ est venu dans la chair, celui-là est un anti-Christ et celui qui ne proclame pas le témoignage de la croix appartient au diable. Celui qui déforme les paroles du Seigneur selon ses propres désirs, qui prétend que la résurrection et le jugement n'existent pas, celui-là est le premier-né de Satan. Aussi abandonnons les erreurs de la foule et les fausses doctrines ; revenons à l'enseignement qui nous a été transmis dès le commencement ; soyons sobres pour pouvoir prier ; persévérons dans les jeûnes ; supplions dans nos prières le Dieu qui voit tout de ne pas nous soumettre à la tentation, car le Seigneur a dit : L'esprit est ardent, mais la chair est faible.

Demeurons donc indéfectiblement attachés à notre espérance et à celui qui est la garantie de notre justice, le Christ Jésus, car, dans son corps, il a porté nos fautes sur le bois de la croix, lui qui n'a jamais commis de péché ni proféré de mensonge ; mais pour nous, pour que nous vivions en lui, il a tout supporté. Soyons donc les imitateurs de sa patience, et si nous souffrons pour son nom, rendons-lui gloire. Tel est en effet l'exemple qu'il nous a présenté en lui-même, et c'est cela que nous avons cru.

Répons

R/ Maître, nous te suivrons partout, alléluia !

Pour vous, Christ a souffert,
vous laissant un exemple
afin que vous suiviez ses traces.

Devant vous s'est élancé
celui qui marche à votre tête.
Sortez, vous aussi, et portez sa souffrance.

 

Oraison

Sois favorable à tes fidèles, Seigneur, et multiplie les dons de ta grâce : entretiens en eux la foi, l’espérance et la charité, pour qu’ils soient attentifs à garder tes commandements.