Lectures de la messe

Première lecture

« Ne détourne pas du pauvre ton visage » (Si 4, 1-10)

Lecture du livre de Ben Sira le Sage

Mon fils, ne retire pas au pauvre ce qu’il lui faut pour vivre,
ne fais pas attendre le regard d’un indigent.
         Ne fais pas souffrir un affamé,
n’exaspère pas un homme qui est dans la misère.
         N’ajoute pas au trouble d’un cœur irrité,
ne fais pas attendre ton aumône à celui qui en a besoin.
         Ne repousse pas celui qui supplie dans la détresse,
ne détourne pas du pauvre ton visage.
         Ne détourne pas du miséreux ton regard,
ne donne pas à un homme l’occasion de te maudire.
         Car s’il te maudit dans l’amertume de son âme,
celui qui l’a créé entendra sa prière.
         Rends-toi aimable à toute l’assemblée,
et baisse la tête devant celui qui commande.
         Penche l’oreille vers le pauvre,
et réponds avec douceur à son salut de paix.
         Délivre l’opprimé du pouvoir de l’oppresseur,
et ne sois pas timide quand tu rends la justice.
         Sois comme un père pour les orphelins,
et pour leur mère sois comme un mari.
Alors tu seras comme un fils du Très-Haut,
il t’aimera plus que ta propre mère.

         – Parole du Seigneur.

Psaume

(111 (112), 1-2, 3-4, 5-6, 7.9ab)

R/ Heureux qui donne aux pauvres :
son nom sera béni
(111, 1.9)

Heureux qui craint le Seigneur,
qui aime entièrement sa volonté !
Sa lignée sera puissante sur la terre ;
la race des justes est bénie.

Les richesses affluent dans sa maison :
à jamais se maintiendra sa justice.
Lumière des cœurs droits, il s’est levé dans les ténèbres,
homme de justice, de tendresse et de pitié.

L’homme de bien a pitié, il partage ;
il mène ses affaires avec droiture.
Cet homme jamais ne tombera ;
toujours on fera mémoire du juste.

Il ne craint pas l’annonce d’un malheur :
le cœur ferme, il s’appuie sur le Seigneur.
À pleines mains, il donne au pauvre ;
à jamais se maintiendra sa justice !

Évangile

«Votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume » (Lc 12, 32-34)

Alléluia. Alléluia.
Heureux les pauvres de cœur,
car le royaume des Cieux est à eux !
Alléluia. (Mt 5, 3)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
         « Sois sans crainte, petit troupeau :  
votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume.
         Vendez ce que vous possédez
et donnez-le en aumône.
Faites-vous des bourses qui ne s’usent pas,
un trésor inépuisable dans les cieux,
là où le voleur n’approche pas,
où la mite ne détruit pas.
         Car là où est votre trésor,
là aussi sera votre cœur. »

         – Acclamons la Parole de Dieu.